« Qu’il s’agisse d’un boîtier argentique, d’une caméra mini dv ou d’un simple micro… »

Juliette Liautaud développe un travail photographique et audiovisuel. Qu’il s’agisse d’un boîtier argentique, d’une caméra mini dv ou d’un simple micro, elle capture des fragments de réel et opère des subjectivations poétiques. Ses compositions d’images fixes ou en mouvements sont issues ou diffusées par des dispositifs techniques qui flirtent avec le suranné.

Elle saisi parfois l’image dans l’obscurité tout autant qu’elle la révèle à la chambre. Dans un autre registre d’enfermement de l’objet dans l’instant, ses cyanotypes sont, en plus d’être insolés, soumis à d’autres conditions météorologiques telles que la pluie ou le vent.

Thing Behind the Sun est une installation vidéo qui associe par superposition la projection d’une vidéo numérique en noir et blanc à un carrousel de diapositives couleurs : un jardin d’acclimatation sous un ensemble d’images de grottes et de plantes. Une « ritournelle » s’imprègne finalement comme une image rémanente.

Pour Recuerdo de mi santuario, elle associe à nouveau un support ancien à une technique récente d’enregistrement de l‘image pour composer un film sonore tourné‑monté.

Benjamin Laugier